Le 100% EAC est une ambitieuse politique publique menée par la Délégation académique à l’éducation artistique et à l’action culturelle. Les arts et la culture prennent part à la pluralité et à la richesse des apprentissages des enfants. Contribuant à la dimension sensible de l’éducation, ils participent à l’épanouissement des élèves, comme à la capacité à penser par soi-même et à s’exprimer dans toute sa singularité. Parce que l’éducation aux arts et à la culture œuvre à l’émancipation de chacun, elle est indispensable à la démocratisation culturelle et à l’égalité des chances.

Festival Jeunes Reporters des Arts, des Sciences et de l’Environnement – DAAC Rennes

Chaque année, les travaux des élèves nous éblouissent et mettent en lumière les liens existant entre arts, sciences, environnement et la convergence des démarches scientifique et artistique. Selon le niveau scolaire et les sensibilités, toutes les formes de création éclosent, foisonnent et s’enrichissent mutuellement. Tout savoir surJeunes Reporters des Arts, des Sciences et de l’Environnement

Voir les travaux des élèves de l’édition 2019-2020

Le plankton, entre Arts et Science -DAAC Rennes

Plankto Mania Le Projet Plankto-Mania a pour objectif de faire connaître le plancton marin à un large public en le rendant plus accessible grâce aux nouvelles technologies 3D : réalité virtuelle, réalité augmentée et impression 3D.

La prise de conscience écologique en chanson :

Le plastique c’est dramatique Un discours fédérateur, une envie d’agir, un message porteur d’espoir… Elmer Food Beat et The SeaCleaners reprennent le tube « le plastique c’est est fantastique” dans une version dédiée au projet Manta d’Yvan Bourgnon : “Le plastique, c’est dramatique” !

Il est où le SAV Suzane, « On a cassé la planète -Il est où le SAV ? On a cassé la planète » « Dans la bouche d’une tortue - Ça se réchauffe- ça se réchauffe -ça se réchauffe -La planète a la tête en surchauffe »

Océans et pollutions au cinéma :

Festival international de films -Pêcheurs du monde- Lorient A chaque édition, le Festival renouvelle ses actions culturelles avec les jeunes en milieu solaire pour sensibiliser aux problématiques actuelles de la mer et des pêcheurs.

Film d’animation Thermostat 6. Une jeune fille essaye, en vain, d’alerter sa famille d’un problème de fuite d’eau … un peu urgent. Comme vous l’aurez compris, le reste de sa famille est alors une métaphore du reste de la population, insouciante et qui continue de vivre sa vie comme si de rien n’était. Ils observent, sans agir, et repoussent l’action au lendemain ; alors qu’ils subissent déjà les conséquences de ce changement.

Court Métrage Le chant du styrène – Alain Renais (1959) sur un texte de Raymod Queneau. Le court métrage débute par une citation ironique d’un poème « L’homme se fait servir par l’aveugle matière. Il pense, il cherche, il crée. A son souffle vivant les germes dispersés dans la nature entière tremblent comme frissonne une forêt au vent’ Victor Hugo , Les Voix intérieures.

Festival OceanFilm

Piper Disney- Pixar

Pistes pédagogiques :

  • La représentation de l’Océan dans les affiches de cinéma
  • Bandes annonces de films autour de l’océan

Littérature Jeunesse

Bleu pétrole, Morizur et Montgermont, Bamboo 16 mars 1978 : le pétrolier Amoco Cadiz s’échoue sur les rochers de Portsall, dans le Finistère. 220 000 tonnes de pétrole brut sont déversées sur près de 400 kilomètres de côtes bretonnes, provoquant l’une des plus grandes marées noires du siècle. Léon, le maire de la petite commune, décide de poursuivre les responsables et engage la lutte contre la firme propriétaire du chargement de l’Amoco, jusqu’aux procès aux États-Unis qui durera quatorze ans. À ses côtés, sa fille Bleu vit de plein fouet la catastrophe et s’en fait le témoin. Elle nous livre ses souvenirs. BD/Catastrophe pétrolière/Histoire vraie/Engagement (13-15 ans) + Téléchargez les livrets pédagogiques de l’exposition « Bleu Pétrole » réalisés dans le cadre de l’exposition « Bleu Pétrole - le scandale Amoco » qui s’est tenue en 2020 aux Archives départementales d’Ille et Vilaine.

Sélection de livres Prix Unicef 2020 Prix Unicef

Océans…Et comment les sauver, Amandine Thomas, Ed.Sarbacane Les océans sont en danger. Mais il y a une bonne nouvelle : on peut agir pour les sauver ! Ce livre ludique (vrai ou faux, jeux, dialogues entre les enfants dessinés en situation) accessible dès 7 ans présente 10 écosystèmes marins du monde, leurs merveilleuses spécificités, leur fragilité –et surtout, des moyens concrets d’agir pour les protéger.L’enfant est encouragé à participer à son niveau (Et toi dans tout ça !?),à travers des gestes simples qui engagent toute la famille. Documentaire/ Engagement/ Protection des océans et de la biodiversité (6-8 ans)

30 jours sans déchets, Sophie Rigal-Goulard, Rageot Y en a marre des déchets ! La poubelle déborde, les plastiques s’accumulent, le frigo est plein d’aliments périmés. Alors Austin, 11 ans, persuade sa sœur et sa famille de réduire leurs déchets. Mais au bout de quelques jours, le défi devient insurmontable. Comment ne pas craquer ?Roman / Gestion des déchets/Engagement (9-12 ans)

Plastique Apocalypse, Arthur Ténor, Le Muscadier À l’origine, le Plastivorax était une formidable avancée en biotechnologie. Côté pile, on allait traiter sans résidu ni pollution tous les déchets en plastique de la Terre. Côté face, son inventeur empocherait des milliards de dollars. Mais c’était sans compter avec le petit détail qui tue. Une broutille que refusa de voir cet apprenti sorcier qui croyait tout maîtriser, jusqu’aux lois de la nature. Résultat : rien moins que la fin du monde –enfin… tel que nous le connaissons. Roman /Gestion des déchets / Dystopie (9-12 ans)

Design

Atelier Lucile Viaud Le Glaz, du vieux breton Glas, est cette nuance située entre le vert et le bleu utilisée pour décrire les différentes teintes que peut prendre la mer en Bretagne. Ce verre est issu d’une réflexion autour de l’économie circulaire locale. En effet, il est réalisé à base de sous-produits de l’halioculture ( élevage d’ormeaux de l’Aber Wrac’h). Naturellement coloré par la présence de minéraux inclus dans les coquilles d’Ormeaux, le verre marin Glaz est le premier verre développé par l’Atelier Lucile Viaudpouvant se travailler selon les techniques traditionnelles verrières.

Olivia d’Aboville Des cuillères en plastique aux épingles en passant par les bouteilles d’eau, Olivia d’Aboville est fascinée par les objets plastiques ordinaires produits en série. Ces objets font référence à notre société de consommation et à notre mode de vie qui détruisent inévitablement notre environnement et polluent nos mers. Elle manipule et recycle les matériaux pour créer de nouvelles œuvres. Pour chaque élément intéressant qui l’inspire, elle se demande : que puis-je faire avec ça ? Puis-je le couper, le plier, le chauffer, l’étirer, l’accumuler et créer une nouvelle forme ?

info document info document info document info document info document