Au collègeTanguy Prigent de Saint-Martin-des-Champs (29) , labellisé E3D niveau 2, l’écologie est une priorité.

Tout au long de l’année scolaire, les élèves mènent des recherches en lien avec un sujet de leur choix portant soit sur les problématiques liées au réchauffement climatique et à la pollution, soit sur les solutions envisageables pour y remédier, telles que les énergies renouvelables, les maisons écologiques, etc.

Depuis la rentrée scolaire 2020/2021, l’équipe de la vie scolaire, les éco-délégués et les élèves délégués du CVC (Conseil de Vie Collégienne) ont souhaité développer des actions concrètes en vue de devenir un établissement « zéro déchet » .

"

Le tri sélectif des déchets

Ainsi, grâce à la mairie de Saint-Martin-des-Champs qui nous a fourni des cabas jaunes dédiés au tri sélectif, nous avons pu mettre en place des poubelles à papier dans chaque salle de classe, en vie scolaire, au CDI et à l’administration. « Notre volonté étant de responsabiliser les élèves, c’est à eux de vider les cabas de leur classe chaque semaine, selon un planning établi à l’avance ».

La collecte des bouchons

Toujours dans une logique de recyclage, une collecte de bouchons a été mise en place par Laure, AESH, en lien avec l’association « 1 bouchon 1 sourire » afin de participer à l’achat de fauteuils roulants pour les enfants en situation de handicap.

Le Plogging

On peut également faire du sport tout en faisant une action pour l’environnement ! Et oui, dans le cadre du cours d’EPS, M. Blaise a proposé aux élèves de 4e de faire une randonné atypique dont le but était de ramasser les déchets aux abords du collège. « Nous avons tous été surpris du résultat car en deux randonnées de deux heures chacune, c’est plusieurs dizaines de kilos de détritus que nous avons collectés ! »

La labellisation ATE

Aux abords du collège, il y a plusieurs zones ATE (« Aire Terrestre Éducative ») mises à disposition par la mairie de Saint-Martin-des-Champs pour développer des projets éducatifs environnementaux. Me Guignard, accompagnée d’Estelle, Assistante d’éducation, a emmené des élèves de 6e sur le terrain une première fois pour un projet de plantation de jeunes arbres en collaboration avec un représentant de l’ONF (« Office National des Forêts »). L’école primaire Jules Ferry, voisine du collège, a également participé à ce projet avec ses élèves. Quelques mois plus tard, une nouvelle sortie a été organisée afin d’observer la croissance des arbres plantés à l’automne.

Le patio agricole

Le projet phare cette année a été la création d’un patio agricole avec la mise en place d’un potager et d’une ferme pédagogique.

A l’automne, dans le cadre du cours de SVT, Me Guignard et Estelle ont proposé aux élèves de 5e de créer des « buttes lasagnes  », une technique permettant de créer un sol fertile de manière ludique, en collectant les matériaux naturellement disponibles au sein du collège (herbe tondue, feuilles mortes, déchets organiques, branchages).

L’ atelier Bricolage

Un atelier bricolage, en lien avec l’agent de maîtrise, M. Peuchet, a également été mis en place à cette occasion afin de créer des bacs de culture en bois servant de support aux buttes lasagnes. Au printemps et des pommes de terre, des fèves, du cassis, des fraises et des herbes aromatiques ont même poussé dans le patio !

Un autre atelier bricolage est encadré par Estelle, M.Dubru et M.Peuchet. Il s’agissait de construire des bancs en palettes avec des élèves de 6e. Ce projet émanait des délégués du CVC qui ont souhaité aménager leur cour de récréation. « Ainsi, nous avons recyclé des palettes pour leur donner une seconde vie, et tout au long de l’année, nous les avons poncées, vissées et peintes pour fabriquer deux bancs ».

Les animaux

En plus de faire pousser des légumes, le collège a la chance d’accueillir au sein de sa petite ferme, trois poules et un petit cochon de race kuné kuné ! Leur enclos et le poulailler ont également été construits avec des palettes recyclées.

Les animaux du collège ont un régime végétarien, et toujours dans la logique « zéro déchet » ils sont nourris chaque jour grâce aux restes de nourriture du self (légumes, fruits et pains) où un tri sélectif a été instauré. « Notre volonté étant d’investir le plus possible les élèves, c’est à eux de les nourrir chaque jour ».

Les déjections animales sont régulièrement amenées au composteur, ainsi ce compost rejoindra notre éco potager. La boucle est alors bouclé, de l’assiette au compost !

De même, ce sont les élèves qui ont baptisé leurs trois cocottes comme les Totally Spies, « Axel, Clover et Sam ».

La médiation animale

La coordonnatrice du dispositif ULIS, Mme Peret, accompagne le plus possible les élèves à la ferme pédagogique, et dès lors qu’ils en font la demande. C’est tout un projet de médiation animale qu’elle développe, avec déjà des résultats surprenants ! En effet, l’interaction que les élèves ont avec les animaux est bien souvent le reflet de leur rapport au monde.

" En premier lieu l’observation des animaux permet de comprendre le fonctionnement de « l’autre ». En entrant dans l’enclos, les élèves apprennent à être sur un territoire qui n’est pas le leur et à en respecter son fonctionnement. Nous les invitons à laisser les animaux faire le premier pas et venir à eux… Or parfois l’animal a peut-être envie de faire autre chose, et cela n’est pas à prendre personnellement ! Ainsi les élèves apprennent à ne pas se sentir rejetés. Certains élèves ont peur des poules par exemple, mos le fait d’oser s’approcher puis rentrer dans l’enclos leur permet de dépasser leurs peurs et de prendre confiance en eux. De manière générale, une fois les craintes dépassées, le simple fait d’être en présence des animaux procure une détente et un apaisement instantané pour tous ! Enfin, être en contact avec les animaux permet également aux élèves de savoir reconnaître, identifier et apprivoiser leurs émotions d’une part, et d’apprendre à s’exprimer sur leurs émotions d’autre part" .

Mme Peret, coordonnatrice du dispositif ULIS

Les projets futurs

"Nos ambitions ne s’arrêtent pas là ! En effet, nous souhaitons poursuivre et amplifier nos projets durant l’année 2021/2022, en ayant toujours comme point de départ les propositions des éco-délégués et des délégués du CVC, afin de développer un collège toujours plus vert."

Franck Dubru, CPE, Référent Environnement & Développement Durable Estelle Barthèlemy, AED, Pilote du projet « Zéro Déchet »
"